top of page

Coliving au Mexique : retour d'expérience

Vous avez peut-être suivi mes aventures au Mexique à l'occasion de ma participation à mon premier coliving sur mon Instagram, je vous livre ici mon retour d'expérience !


Le contexte


Les circonstances de mon départ : doutes et remise en question


En finissant mes études à Bordeaux, je n’étais pas tellement sûre de vouloir revenir au Pays Basque à cet instant précis. Je ne savais pas si je voulais continuer de découvrir une nouvelle ville, voyager, ou si je souhaitais revenir dans ma région. J’ai finalement choisi de revenir. Cela faisait plusieurs mois que je remettais en question mon avenir. Comme beaucoup de nouveaux entrepreneurs, j’ai eu une période de doute.


« Est-ce que j’en suis capable ? », « Vais-je réussir ? », « Est-ce que ce que je fais est bien ? Suffisant ? », « Je commence à me sentir seule », « Dois-je quitter le Pays Basque ? »


—> Vous voyez, une belle période remplie de questions !


Je ne voulais pas avoir de regrets, je voulais réussir à faire trouver un équilibre dans ma nouvelle vie professionnelle mais aussi personnelle.


Ayant ce besoin de découvrir sans cesse de nouvelles choses, de voyager et de prévoir de nouveaux projets, je me suis dit que le bon compromis serait de développer mon activité d’entrepreneuse me permettant d’être à la fois indépendante et ainsi de réaliser mes idées en projet, mais aussi de pouvoir voyager dès que j’en ressentais le besoin…

… et ce besoin devenait de plus en plus important.


L'annonce du coliving : mon opportunité


Je suivais Aurore d'Aysaan sur les réseaux quand j’ai vu passer son annonce de l’organisation d’un coliving alors qu’elle était au Mexique.

Je me suis dit « si c’est au Mexique, j’y vais »

(en étant pas totalement sûre de moi non plus, n’ayant jamais voyagé avec des inconnu.es ou seule, et n’ayant jamais vécu de coliving 😅).


Beaucoup d’hésitations me sont apparues : est-ce que j’ai vraiment envie de prévoir un budget conséquent pour ne pas visiter le pays car je dois travailler ? De nature réservée, est-ce que je suis capable de me retrouver dans un pays inconnu avec des personnes que je n’ai jamais vu ? Vais-je réussir à travailler sur place ? Vais-je être frustrée de ne pas découvrir le pays chaque jour ?


Au final, j’ai juste décidé de lâcher prise.

Je me suis rendu compte que c’était une opportunité (voire un signe que cette occasion se présente dans ce contexte de remise en question) de me tester. En y réfléchissant, on se rend compte que le coliving à l’étranger est (très) proche du compromis que je souhaitais trouver.


Quand j’ai dit à Aurore que je souhaitais venir au Mexique, je me suis sentie libre et actrice de ma vie. Je sortais de ma zone de confort et je décidais de la vie que je souhaitais mener.


Et là, vous vous rendez compte du sens que ce coliving avait pour moi.


Me voilà partie pour 3 semaines au Mexique !


Que l'aventure commenceee !


Le coliving : où, avec qui ?


Me voilà à Puerto Escondido, une ville située sur la côte ouest du Mexique. J’ai donc partagé ce voyage avec Aurore d’Aysaan, son alternante et illustratrice indépendante Faustine, Chloé de Boostacom (avec qui j’avais déjà fait brièvement connaissance sur les réseaux), Hélène de Hecesora studio et Anaïs, future kinésiologue.


Nous avons logé dans une grande maison à 2 minutes de la plage dans laquelle nous sommes restées 2 semaines. Un cadre de rêve dans une ambiance fun et bienveillante !


Côté business : le bilan


Je m’y attendais, travailler dans ce contexte était difficile pour moi. Je suis passée par beaucoup de sentiments. D’abord, j’ai ressenti de la frustration à l’idée de travailler alors que le Mexique m’appelait pour découvrir ses terres, ses paysages et sa culture.


J’ai décidé de me lever tôt pour profiter du lever du soleil et travailler le matin afin d'avoir du temps libre l’après-midi et découvrir les plages des alentours. Eh oui, encore une histoire de compromis pour trouver son équilibre !


Nous avons quand même pu effectuer des activités. Nous avons pris des cours de salsa et bachata, avons assisté à (beaucoup) de cours de yoga face à l’océan et son couché de soleil, nous avons aperçu des dauphins, des tortues et des raies, découvert du plancton bioluminescent, profité des bars et restaurants, faire du paramoteur… C’était deux semaines riches où nous sommes restées dans ce coin du Mexique et nous nous sommes imprégnées du lieu. Et c’était bien ça l’idée !


Le point négatif est que je n’ai pas réussi à me concentrer sur des tâches prenantes qui nécessitaient une grande énergie et concentration. J’ai également trouvé compliqué d’interagir avec ma communauté et de continuer à gagner en visibilité à cause du décalage horaire. J’ai donc décidé de réduire ma création de contenu pour ne pas perdre mon énergie et la concentrer sur d'autres missions.


Cependant, j’ai quand même eu un appel découverte qui s’est transformé en collaboration (🥳), reçu deux autres demandes d’appel découverte et j’ai pu élargir mon réseau.


J’ai également reçu le soutien, témoignage et les conseils des filles avec qui je partageais mon quotidien, et cela m’a énormément aidée et rassurée.


La dernière semaine : l'heure des vacances


La troisième semaine était une semaine de vacances pour nous toutes ! Nous avons quitté Puerto Escondido pour Oaxaca que nous avons visité chaque jour.


J’ai adoré cette ville colorée, ses quartiers apaisants, et ce mode de vie sans prise de tête (même si nous n’avons presque pas dormi à cause de la chasse aux moustiques que nous avons du faire chaque nuit (qui a d’ailleurs donné lieu à des scènes épiques)). C’est à Oaxaca que nous nous sommes séparées à cause des différentes dates de nos vols retour.

J’ai continué mon voyage avec Anaïs à Mexico. Nous y sommes restées deux jours, ce qui n’est clairement pas suffisant pour découvrir cette (immense) ville, mais nous en avons quand même pris plein les yeux.


Ma conclusion (très positive)


Pour conclure, ce coliving était une superbe expérience. J’en ai appris plus sur moi, sur les autres, sur ce que je souhaitais pour mon avenir. Je reviens reboostée, pleine de motivation et de nouvelles idées.


Je suis tellement reconnaissante d’avoir pu avoir cette opportunité et d’avoir rencontré 5 magnifiques personnes. J’ai réalisé que la solitude de l’entrepreneur.e peut vite être détournée en rencontre. J’ai passé 3 semaines inoubliables et surtout enrichissantes. On a appris à se connaître, travaillé, discuté business mais aussi perso, ri (beaucoup ri), découvert un pays…


Je suis heureuse d’avoir réussi à sortir de ma zone de confort.

Je confirme, c’est quand on sort de cette zone qu’il nous arrive de magnifiques choses.

Dorénavant je sais qu’à l’étranger, j’ai besoin de trouver du temps pour travailler mais surtout pour découvrir le pays. Je pense que c’est un équilibre à trouver. Je sais que je ne souhaite pas devenir digital nomad (j'ai besoin de mon cocon stable en France) mais je sais que j'ai besoin de voyager. La prochaine fois, je m’avancerai sur mes tâches à l'avance, avant de partir, pour pouvoir continuer de travailler sur mon business et explorer le pays dans lequel je me trouve, l’esprit léger.

Pour finir, j’ai compris que c’est bien de cette manière que je trouverai mon équilibre de vie, et ça, ça m’ôte les (grands) doutes que je pouvais avoir avant cette expérience.


Un grand merci à Aurore l’organisatrice du coliving et aux filles présentes durant ce fabuleux voyage 💙




1 comentario


Très chouette cet article de blog Marie ! Un plaisir de lire ton retour d'expérience ! 😊

Me gusta
bottom of page